Comment privatiser sa place de parking ?

Privatiser sa place de parking

Dans certaines situations, il peut être utile de privatiser une place de parking pour faciliter l’accès à son domicile ou un événement particulier. Dans cet article, nous allons voir comment obtenir l’autorisation nécessaire pour privatiser une place de parking et les différentes étapes à suivre.

Passer par les sites web

Plusieurs circonstances peuvent amener à vouloir réserver une place de stationnement. Il peut s’agir d’un déménagement ou des travaux dans un logement nécessitant l’utilisation d’un camion ou d’une benne. Une réservation de parking peut aussi être motivée par un événement exceptionnel tel qu’un mariage, une fête de famille ou un voyage. Pour répondre à de tels besoins, plusieurs sites de réservation de parking en ligne comme https://parclick.it/parcheggio/parcheggio-low-cost-malpensa mettent leurs services à disposition. En effet, la plupart de ces sites web proposent des options de réservation à des tarifs très abordables et dans une panoplie de villes.

Outre ces avantages, sachez que vous pourrez comparer les prix et services proposés. Vous aurez aussi la possibilité d’analyser les différents avis puis de faire votre réservation en fonction de l’option qui vous correspond le mieux. Par ailleurs, afin de vous garantir une tranquillité d’esprit, certains services de réservation de parking en ligne proposent un service de vidéosurveillance.

Demander l’autorisation à la mairie

Pour pouvoir privatiser une place de parking située sur la voie publique, il est indispensable d’obtenir au préalable l’accord de la mairie. La demande doit être faite par écrit, idéalement en recommandé avec accusé de réception. Il est conseillé d’y mentionner les éléments comme :

  • vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse) ;
  • la raison pour laquelle vous souhaitez privatiser la place (déménagement, travaux) ;
  • les dates et horaires souhaités pour la réservation de la place ;
  • une description précise de l’emplacement concerné (adresse, numéro de la place), etc.

Une fois l’autorisation obtenue, il est recommandé de réserver la place auprès du service compétent de la mairie. Dans certaines communes, cette réservation peut être gratuite, tandis que d’autres peuvent appliquer des tarifs en fonction de la durée de la réservation ou de la surface occupée.

Mettre en place la signalisation adéquate

Après avoir obtenu l’accord de la mairie et effectué la réservation, il convient de mettre en place une signalisation appropriée. Le but ici est d’informer les autres usagers de la route de la privatisation de la place. Cette signalisation doit être conforme aux normes en vigueur. Elle comprend généralement un panneau « stationnement interdit » avec un ajout mentionnant la privatisation de la place, les dates et horaires concernés ainsi que la raison. Outre les panneaux, vous pouvez aussi faire usage des barrières de sécurité pour délimiter la zone de stationnement privatisée. Cela empêchera les autres véhicules de s’y garer. Pour information, il faut savoir qu’il est opportun que cette signalisation soit mise en place au moins 48 heures avant le début de la réservation. L’objectif est de permettre aux autres usagers de prendre leurs dispositions. En outre, à la fin de la période de privatisation, il convient de retirer rapidement les panneaux et barrières pour libérer la place.

Des cas de non-respect peuvent subvenir. Si, malgré la signalisation en place, un véhicule occupe la place que vous avez privatisée, vous pouvez faire appel à la police municipale ou à la fourrière pour le faire déplacer ou enlever. Toutefois, veillez à bien vérifier que la signalisation mise en place est conforme aux normes et suffisamment visible pour éviter tout litige avec le propriétaire du véhicule concerné.

La vidéo qui suit vous présente le témoignage d’une personne dont le business de parkings est une vraie mine d’or.

24h/24
7j/7